Jardin d’hiver : du vert en toutes saisons

Si vous êtes amateur de plantes exotiques, ou si tout simplement vous voulez profiter d’une terrasse garnie de plantes fragiles toute l’année, vous préférerez le jardin d’hiver à la véranda.

Qu’est ce qu’un jardin d’hiver ?

Généralement adossé à la maison, il peut aussi être indépendant. Il s’agit alors tout simplement d’une serre, composée d’une structure acier et de verre. Il existe aussi des modèles en polycarbonate. Adossée à la maison ou indépendante, la serre de jardin n’est pas chauffée, et son isolation n’est pas obligatoirement performante.
Mais si vous voulez créer un véritable jardin d’hiver, il faut maintenir une température tempérée et constante avec un minimum de 12°C la nuit et de 15 à 18°C le jour. Le soleil suffira normalement si le verre est performant, mais un chauffage d’appoint risque d’être nécessaire durant les jours les plus froids.

La serre froide

La serre dite froide n’est que la verrière traditionnelle de jadis. Elle n’est pas conçue comme un lieu de vie, mais bien comme un jardin. La température en hiver doit doit donc y être nettement inférieur à 20°C. On la pose le plus souvent contre la maison, ce qui permet de créer un sas qui améliore aussi le confort intérieur.

jardin d'hiver

La différence avec une véranda

Le niveau de sécurité des vitrages est également plus faible que celui qui est requis pour une véranda.
Plus légère et donc moins chère que la véranda, elle doit aussi être pourvue d’aérations naturelles suffisantes : une bonne ventilation évite les moisissures, renforce la vigueur de la végétation et permet de maîtriser les odeurs et l’humidité. Votre jardin d’hiver devra donc être équipé de ventaux et autres systèmes d’ouverture qui au total doivent représenter au moins 10% de la surface totale vitrée. C’est du côté des abris de terrasse que l’on peut se tourner pour choisir un toit pour son jardin d’hiver.

Pin It